Kerala et Tamil Nadu

Si le Kerala vous parait plus connu que le Tamil Nadu, c’est qu’effectivement on en parle plus. Probablement grâce à ses fantastiques paysages de bord de mer. Cependant, il serait dommage de visiter le Kerala sans découvrir le Tamil Nadu qui regorge de petites routes à faire chauffer d’anticipation tous les pneus qui se respectent ! Dans notre descriptif, nous présenterons la région de la pointe Sud-Est de l’Inde dans son ensemble, intégrant le Kerala et donc le Tamil Nadu.


Les paysages

Des bords de mer aux plages superbes qui se succèdent bordées de cocotiers feront toujours rêver. Et ce sont ces paysages que vous retrouverez dans le Sud. Les aigles côtoyant les aigrettes à l’affut des poissons pêchés au filet et à la main par les pêcheurs locaux aux abords de ces plages rendent le tout d’une authenticité et d’une beauté surprenante.





Les routes côtières sont quand à elles beaucoup plus fréquentées et la circulation y est très chargée et compliquée. Ce sont des itinéraires que nous utiliserons uniquement lorsque cela est nécessaire pour se rendre d’un point à un autre. Les routes que nous privilégierons se trouvent plus dans l’intérieur, en se rapprochant des montagnes. Les virages se succèdent alors au rythme d’une végétation changeante au fur et à mesure que l’altitude augmente. Et c’est là toute la beauté de ce paradis végétal qui nous fera passer de rizières en forêts de cocotiers, plantations de cardamones puis de cacaos, de cafés, de poivres et de thés...



Quelques lacs et cascades viendront colorer ce paradis vert et minéral. Sans oublier les backwaters où nous partirons au fil de l’eau à la découverte des innombrables canaux et des villages qui les bordent, le tout en dégustant ces crevettes géantes qui peuplent la rivière.

La faune et la flore

Si la nature est luxuriante, les animaux ne sont pas en reste et malgré une population humaine omniprésente, de nombreuses réserves naturelles existent. Les gazelles et antilopes y sont nombreuses et nous pourrons aussi y voir des éléphants sauvages, des buffles, des écureuils volants et de nombreuses autres espèces. L’une de ces réserves, où nous faisons étape, Periyar, abrite encore des tigres sauvages. Les singes sont bien sûr omniprésents et nous les rencontrerons très souvent sur le bord des routes. Les éléphants domestiqués se rencontrent parfois et c’est l’occasion de faire une balade touristique à dos d’éléphant.


La végétation étonnera par sa présence et sa force. Les arbres semblent démesurés et nous avons souvent l’impression de nous retrouver dans une gigantesque serre végétale. Certains motards ont fait à plusieurs reprises la remarque d’avoir l’impression de se retrouver au milieu de la nature vue au cinéma dans Jurassic Parc. D’autres paysages vous feront instantanément penser au Livre de la Jungle où Mowgli pourrait apparaître au détour d’une piste.


Les oiseaux sont eux aussi très présents avec notamment le KingFisher (Martin Pêcheur), emblème de la bière nationale. Nous sommes dans un véritable jardin aux épices où nous retrouvons quasiment toutes les épices exotiques d’une cuisine européenne bien équipée. Les plantations de thés qui couvrent les collines ont sculpté le paysage et permis d’aller au delà en apportant l’éducation, la santé et en améliorant la situation des travailleurs.

Les hommes

Pauvreté et richesse se côtoient sans être véritablement choquant contrairement à d’autres régions indiennes. La végétation luxuriante apporte son compte de légumes et de fruits qui semblent permettre de nourrir tout un chacun. Même si certains vivent avec moins de 20€ par mois, ils paraissent toutefois vivre « convenablement » et affichent des visages souriant en permanence. Le populations côtières présentent un niveau d’éducation plus élevé que sur l’intérieur des terres et beaucoup parlent un bon anglais.



Au fur et à mesure des régions traversées, nous remarquerons des différences dans les comportements. Cela s’explique en général par les religions qui dominent et par les différences de culture de peuples multiples qui ne se sont pas toujours mélangés. Les religions et les différentes occupations, portugaises, anglaises, ont sculpté les paysages avec ses plantations d’épices, de cafés et de thés mais aussi les habitations, les églises, temples et mosquées. L’héritage de cette zone très prisée depuis des siècles a laissé une empreinte unique faite de nombreuses histoires où une harmonie semble régner pour le plaisir de tous les visiteurs.

Découvrez tous nos séjours moto au Kerala dans le sud de l'Inde



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire